CECI n'est pas EXECUTE Manifestations scientifiques du FSP : « Savoirs techniques et administrations dans le Maghreb moderne et contemporain : héritages et circulation »

Recherche |

Manifestations scientifiques du FSP : « Savoirs techniques et administrations dans le Maghreb moderne et contemporain : héritages et circulation »

Colloques FSP : Savoirs techniques, leurs usages par les administrations dans le Maghreb moderne et contemporain, projet FSP (Fonds de Solidarité Prioritaire), France-Maghreb, 2006-2009

Programme scientifique

Équipes associées au CHSIM :

Algérie : Université Mentouri de Constantine (responsable : Fatma Zohra Guechi)

Maroc : Département d’histoire de la faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, Université Mohamed V  (responsable : Jamaâ Baïda)

Tunisie : Laboratoire Diraset, Université de Tunis (responsable : Abdelhamid Hénia)

Les équipes qui proposent ce projet de recherche collective réunissent des chercheurs de France et des trois pays du Maghreb, ayant largement l’habitude de travailler ensemble en réseau. Elles regroupent des compétences dans plusieurs disciplines des sciences sociales et humaines pour une problématique collective sur le rôle des savoirs techniques dans la gestion des affaires administratives, et partant, dans l’évolution générale des sociétés concernées. Elles se proposent ainsi d’étudier, pour le Maghreb moderne et contemporain, la constitution de savoirs techniques, mis en œuvre par les administrations, leurs agents, utilisés dans l’exercice de leurs fonctions, généralement adressés aux détenteurs du pouvoir, éventuellement exploités dans des travaux de type académique, mais circulant toujours d’acteur à acteur, formant ainsi un corpus de connaissances pratiques susceptibles d’être transmises de régime en régime, de lieu en lieu, de génération en génération et d’agir continuellement sur la vie sociale, politique et économique.
Ce projet collectif propose donc de reprendre à nouveaux frais, dans un contexte non exclusivement européen, les principales configurations sociopolitiques du Maghreb du XVI
e au XXe siècle (Algérie, Maroc et Tunisie), ce contexte ayant par ailleurs toujours été ouvert à la circulation de modèles et aux échanges (avec l’Europe ou l’Empire ottoman, par exemple), l’analyse des constructions étatiques par le bas, à partir des pratiques savantes et de techniques mises en œuvre par des acteurs au service de l’administration. Articulé notamment à cette sociologie historique du pouvoir étatique, ce questionnement considérera donc divers savoirs techniques et leurs manières concrètes de servir à une meilleure maîtrise du territoire, des différents groupements sociaux (tribus, confréries religieuses, ou armée, par exemple), du champ juridique, avec ce qu’il implique dans la vie socioéconomique (la terre, la fiscalité, la judicature, le financier, etc.), comme du « patrimoine » ou de la langue. Autant d’axes thématiques de recherche qui traiteront, ici et là, en fonction des données documentaires disponibles et des compétences, de cas particuliers d’une problématique générale.
L’objectif de cette entreprise collective est ainsi pour nous de préciser les facteurs qui ont agi sur l’évolution historique des pratiques de savoir technique et de leurs usages par les administrations, autrement dit d’analyser la manière dont ceux-ci ont agi et agissent encore comme facteur de changement social et politique dans le Maghreb moderne et contemporain.

Document(s) à télécharger

EHESS

flux rss  Actualités

Atelier « Images, narrativités, identités. Ce que nous disent les arts plastiques des sociétés du Maghreb et du Moyen Orient (XIXe-XXIe siècle) »

Dans le cadre du congrès du GIS « Moyen Orient et Mondes musulmans » qui se tiendra à l'INALCO, Paris, 7-9 juillet 2015, les responsables du séminaire

Lire la suite

Driss Mansouri (1949-2012)

Hommage à Driss Mansouri, professeur à l'Université de Fès.Nos collègues ont programmé à cette occasion, pour le premier anniversaire de sa mort, en mars 2013, la publication d'un ouvrage de « mélanges ».

Lire la suite

Dire l'islam, entendre l'islam. Les acteurs de la pensée musulmane (XIXe-XXIe siècles)

Journée doctorale des étudiants du Centre d’Histoire Sociale de l’Islam méditerranéen, appel à communication, 21 mai 2012, amphithéâtre du 105 bd Raspail

Lire la suite

L'orientalisme et après ? Médiations, appropriations, contestations

Colloque EHESS, IISMM & IMA à Paris du 15 au 17 juin 2011, avec le soutien du CNRS, du MAE, de la Fondation Abdul-Aziz (Casablanca), de l'Institute for the Transregional Study (Princeton), ainsi que des universités de Grenade, de Leyde et de Tsukuba.

Lire la suite

Mécanismes de transmission dans le monde arabo-musulman contemporain

Journées doctorales du CHSIM 2011 les 18 et 19 mai 2011.

Lire la suite

96 boulevard Raspail, 75006 Paris, France. 

Téléphone : 01 53 63 56 03 — Fax : 01 53 63 56 10